cutting edge extrusion technology

for the aerospace industry

Réduction des émissions de CO2 dans l'aéronautique

Comment l'industrie aéronautique peut-elle devenir plus économique et plus propre ? Dans bon nombre de secteurs, il est important que les composants utilisés soient à la fois résistants et légers. Citons, à titre d'exemple, les secteurs de l'automobile, de la rééducation et des machines. C'est également le cas de l'aéronautique et de l'aérospatial. De plus en plus de fabricants de l'industrie aéronautique étudient les possibilités offertes par l'utilisation de magnésium dans les avions afin de réduire les émissions de CO2.

L'utilisation de profilés en magnésium dans l'aéronautique permet de réduire les émissions de CO2

Les premiers essais d'extrusion du magnésium effectués par Mifa remontent à 2000. Nous étudiions alors la faisabilité de ce processus, qui à l'époque s'était avéré trop coûteux. Avec l'émergence de nouvelles technologies et possibilités, nous avons réexaminé la situation en 2008. Cette fois-ci, le prix était nettement plus intéressant. La construction avec du magnésium est très intéressante pour l'industrie aéronautique car ces composants sont beaucoup plus légers et engendrent donc moins d'émissions de CO2.

Production de profilés en magnésium

Au premier abord, la technique d'extrusion du magnésium ressemble énormément à celle de l'aluminium : le bloc du matériau de base est en effet pressé à température élevée à l'intérieur d'une matrice. Ce procédé est même effectué sur les mêmes presses. Mais le processus en lui-même est totalement différent. À commencer par la température à laquelle le magnésium doit être pressé. La ligne de séparation entre une température trop froide ou trop chaude est minimale et dépend de l'alliage utilisé. Pour le magnésium, nous avons également recours à une autre matrice, en raison des différences de structure existant entre l'aluminium et le magnésium. L'aluminium se caractérise en effet par une structure cubique, le magnésium par une structure hexagonale. Un matériau hexagonal affiche davantage de liaisons et se laisse plus difficilement déformer. La matrice et l'écoulement dans la matrice doivent répondre à d'autres exigences – la transformation du matériau de base de forme ronde en profilé exige une précision extrêmement rigoureuse, pour éviter toute déformation du matériau.

Les profilés en magnésium sont intéressants d'un point de vue économique pour l'industrie aéronautique

Ces dernières années, nous avons appris à mieux maîtriser le régime de température, l'écoulement et la technologie de matriçage. Cela nous a permis de réduire grandement les coûts des profilés en magnésium. Nous sommes à présent en mesure de garantir de hauts degrés de précision avec du magnésium en termes de dimensions, de torsion et de rectitude et ce, à un prix intéressant économiquement parlant. Concrètement, en termes de torsion et de rectitude, nous pouvons garantir la norme d'extrusion pour le magnésium (ASTM B107M). En matière de dimensions, nous sommes conformes à la norme NF EN 755-9, la norme en vigueur pour l'extrusion d'aluminium qui, du reste, est plus stricte que celle en vigueur pour le magnésium.

Grâce à ces tolérances serrées, les propriétés mécaniques que nous garantissons et nos vastes connaissances en matière de revêtement de surface en magnésium, nous sommes uniques au monde. Nous pouvons également produire pour vous un composant dans sa totalité – même en petites quantités. Grâce aux connaissances de Mifa, les composants en magnésium peuvent contribuer à mettre en place un secteur de l'aéronautique plus propre et à réduire les émissions de CO2.

Vous aimeriez suivre une master class consacrée au magnésium ou une master class consacrée à l'extrusion de précision ? Envoyez un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Vous souhaitez obtenir plus d'informations ? Prenez contact ici avec nos conseillers.